Des élèves du LP d’Auby pour une journée à Lewarde sur les traces du passé minier …

Jeudi 12 octobre, trente élèves d’une classe de première de Baccalauréat professionnel ASSP (Accompagnement Soins et Services à la Personne) du Lycée des métiers d’Auby ont pu visiter de fond en comble le Centre historique minier de Lewarde. Accompagnés de leurs professeurs, Mesdames Baillet et Robineau, Messieurs Hée et Ziouche, dans le cadre de la Fête de la Science, ils ont mené une véritable enquête policière qui les a plongés au cœur d’un « Voyage en 1900, des mondes souterrains à la lumière ». Ainsi, ils ont pu découvrir différentes scènes de la Fosse Delloye comme le bureau de l’ingénieur, celui du géomètre ou le laboratoire d’analyses. Ils ont même pu faire la connaissance de chefs porions !

Le midi est venu le temps de partager le « briquet », casse-croûte du galibot sous les frondaisons du magnifique site de Lewarde, de surcroît par un temps splendide pour la mi-octobre.

Afin d’établir la relation des faits … avec le sujet d’étude « Etre ouvrier en France (1830 à 1975) » du programme d’histoire, ils ont poursuivi leurs recherches à l’aide d’un questionnaire intitulé « Immersion en pays noir » et rédigé par une de leurs professeurs, Madame Quintelier. Enfin, les élèves, décidément d’une « sacrée veine », ont approfondi la visite pédagogique avec Olivier Catelin, médiateur culturel du Centre historique minier, du haut du chevalement jusqu’au fin fond des galeries, tout en noircissant leur carnet de notes. Pour certains professeurs aussi, il s’agissait d’une « première » avec une classe dans une mine réellement digne d’un décor de cinéma !

Sortis un peu plus poussiéreux et les yeux cependant aussi brillants qu’une gayette de charbon, les élèves se sont pris au jeu de l’enquête, « se sont enrichi » culturellement et ont déclaré à l’issue d’un périple quelque peu labyrinthique « avoir envie d’en savoir plus sur l’histoire et le travail particulièrement périlleux des mineurs ».

Xavier Hée

Ndlr, notamment pour les plus jeunes lecteurs : les porions désignaient les contremaîtres dans les mines de charbon.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

No announcement available or all announcement expired.